Lexique de l’énergie solaire

A: abréviation de l’ampère, unité d’intensité du courant électrique.

Angle d’inclinaison: Dangle entre la cellule solaire et l’orientation horizontale. Il existe différents angles d’inclinaison optimaux selon le degré de latitude du lieu géographique de l’installation électro-solaire.

Cellules solaires monocristallines : les cellules solaires monocristallines présentent un agencement parfait et régulier des atomes au sein du cristal, et ce dans l’ensemble du bloc de matière. Le rendement des cellules solaires monocristallines est supérieur à celui des cellules solaires polycristallines.

Cellules solaires polycristallines (ou multicristallines): elles sont constituées de petits monocristaux fermement liés les uns aux autres, dont la taille varie de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Elles permettent une fabrication plus simple et moins onéreuse par rapport aux cellules solaires monocristallines.

Connexion au réseau: raccordement de l’installation électro-solaire au réseau du fournisseur d’électricité grâce à un onduleur afin d’injecter partiellement ou totalement le courant photovoltaïque produit qui n’est pas utilisé. Les installations électro-solaires raccordées au réseau ne nécessitent pas de stockage d’énergie.

Couche antireflet: une couche mince et transparente, épaisse de quelques millionièmes de millimètre, qui réduit les pertes lumineuses par réflexion et augmente ainsi le rendement lumineux, et par conséquent le degré d’efficacité.

Dégradation: vieillissement.

Diode by-pass: diode connectée en parallèle à une chaîne de cellules, qui canalise l’électricité des chaînes restantes vers celle-ci lorsque plusieurs cellules solaires (connectées en série) sont ombragées.

EEG: abréviation pour la loi sur les énergies renouvelables (Erneuerbare-Energien-Gesetz) de la République fédérale d’Allemagne.

EVU: abréviation pour les entreprises de production et de distribution d’énergie.

Module solaire:un module solaire ou PV se compose de plusieurs cellules solaires connectées entre elles. Elles se trouvent entre deux vitres en verre ou sont intégrées dans une association vitre/plastique et sont protégées des intempéries. Les modules PV sont montés sur la toiture au sein d’un cadre et d’une ossature porteuse conçus par Ra Lux ou intégrés dans des structures de toit en verre ou des façades.

Ombrage: le rayonnement solaire atteignant la surface de l’installation PV est réduit à cause d’objets tels que des cheminées, des antennes paraboliques ou des arbres. L’ombre ainsi projetée entraîne une perte de rendement de l’installation solaire.

Onduleur: transforme le courant continu de la cellule solaire en courant alternatif, qui peut ainsi être injecté dans le réseau électrique public. L’onduleur puise la puissance dans l’installation électro-solaire au point de puissance maximale.

Pertes par réflexion: lumière réfléchie par la surface des cellules solaires et qui n’est donc plus utilisable pour générer de l’électricité.

Photovoltaïque (abréviation PV): technologie utilisée pour transformer l’énergie solaire en énergie électrique (courant) grâce à des cellules solaires.

Principe photovoltaïque: il décrit l’apparition d’une tension électrique dans un semi-conducteur, une molécule de colorant ou similaire, lorsque les porteurs de charge sont stimulés par le rayonnement lumineux. L’extraction de ces porteurs de charge permet de générer de l’énergie électrique sous forme de courant. Le principe photovoltaïque a été découvert par Becquerel en 1839.

Puissance nominale: puissance de sortie maximale potentielle d’un module, mesurée lors d’une exposition perpendiculaire de la surface et dans les Conditions normales d’essai (STC). Est exprimé en unités de Watt-crête (abr. Wc ou kWc pour kilowatt-crête).

Rayonnement diffus: rayonnement solaire dispersé par les nuages ou autres particules atmosphériques, qui ne pointe pas directement du soleil vers le point d’observation sur la Terre.

Rayonnement direct: rayonnement solaire retombant directement du soleil vers le point d’observation sur la Terre. Le rayonnement diffus s’y ajoute au point d’observation.

Rayonnement total: l’énergie totale générée par le rayonnement solaire qui retombe sur une zone horizontale à la surface de la Terre par unité temporelle. Le rayonnement global comprend le rayonnement diffus et le rayonnement direct. Il représente environ 1 000 W/m² pour une pénétration perpendiculaire des rayons solaires. Si l’on prend en compte la situation géographique et le nombre différent d’heures d’ensoleillement par an, le total annuel d’énergie rayonnée avoisine 1 000 kWh/m² par an en Allemagne et 2 200 kWh/m² par an à l’équateur.

Silicium, Si : élément chimique appartenant au quatrième groupe principal du tableau périodique. Le silicium représente à ce jour le semi-conducteur le plus utilisé dans le secteur des semi-conducteurs et des systèmes photovoltaïques. La matière première dioxyde de silicium (SiO2, sable quartzique) est disponible en quantité quasiment illimitée, littéralement comme le « sable de la mer ». Le silicium peut être transformé en silicium monocristallin, polycristallin ou amorphe.

Silicium polycristallin: nom du silicium existant sous la forme de petits monocristaux fermement liés les uns aux autres.

Suivi: un système de fixation grâce auquel la direction vers laquelle le module solaire est orienté est constamment suivie conformément à la position actuelle du soleil, afin que le rayonnement solaire retombe perpendiculairement sur la cellule solaire pour garantir un rendement énergétique maximal.

Suivi des points de puissance maximale (PPM): réajustement de la consommation de courant pour qu’une installation solaire puisse fonctionner en permanence à son point de puissance maximale et pour éviter toute perte de puissance électrique. Fait partie de l’équipement d’un régulateur de charge et d’un onduleur.

Système en îlot: un système d’électricité solaire qui utilise/stocke lui-même le courant produit et qui n’alimente pas le réseau électrique public. Utile dans les zones reculées comme les montagnes.

TAB: abréviation pour Conditions techniques de raccordement.

Technologie en couche mince: processus de fabrication des cellules solaires amorphes (en couche mince). Plusieurs couches semi-conductrices sont déposées par vaporisation sur un substrat (généralement du verre). Le processus de fabrication est ainsi réalisé sans wafer (silicium cristallin). L’avantage de la technologie en couche mince repose sur un besoin énergétique considérablement réduit et sur un processus de fabrication moins onéreux que celui du silicium cristallin.

Temps de retour énergétique: la durée nécessaire pour qu’une installation solaire génère, par sa production électrique, l’énergie qui a été nécessaire à sa propre fabrication.

V: abréviation de volt, l’unité de tension électrique.

Vieillissement: également dégradation, diminution du rendement : baisse du rendement de la cellule solaire après une longue exposition aux rayons solaires. En général, cela se produit uniquement sur les cellules solaires amorphes. Les expériences ont montré qu’une cellule solaire amorphe atteint un rendement stable après environ 1 000 heures d’ensoleillement et se situe alors dans le domaine de puissance nominale fixée par le fabricant.

W: abréviation de Watt, l’unité de puissance (par exemple électrique).

Wafer: nom donné à une plaque mince constituée d’un matériau semi-conducteur. Utilisé comme matériau de support pour la fabrication de puces d’ordinateur et de cellules solaires. Les plaques sont généralement sciées à partir de blocs de semi-conducteur et ont une épaisseur de 0,2 à 0,3 millimètres.

Watt-crête: (abréviation Wc), indicateur de rendement des cellules solaires et des modules (par rapport à la puissance nominale). La puissance électrique maximale fournie est mesurée dans des conditions de rayonnement perpendiculaire avec un spectre solaire AM 1,5.
Les prix des modules sont généralement exprimés en €/Wc.